lundi 12 février 2018

Eau potable pour tous en Côte d'Ivoire

Selon l'UNICEF, 43% de la population ivoirienne manquent d'installations sanitaires de base, et plus de 4 millions de personnes boivent encore de l'eau provenant des sources non améliorées, particulièrement en milieu rurale. Les plus grandes victimes de cette situation sont les femmes et les enfants. Chaque jour, de nombreux enfants meurent de maladies diarrhéiques et d'autres maladies transmises par le manque d'eau salubre, d'assainissement et d'hygiène.
Le manque permanent d'eau peut avoir de graves répercussions sur les enfants et les femmes principalement qui doivent consacrer de longues heures à aller chercher de l'eau pour leur famille. Ce qui freine l'éducation de la jeune fille et fragilise la santé de la mère.
Au regard de cette situation urgente, PARO s'est engagé avec son partenaire français sunwaterlife pour rendre l'eau potable accessible à tous. Depuis plusieurs années maintenant, la collaboration entre les deux partenaires s'est renforcée pour aboutir à la mise en place de plusieurs sites de production d'eau potable à partir de systèmes autonomes en énergie et adaptés aux conditions climatiques de l'Afrique subsaharienne. Le projet prévoit d'installer 200 points de proximité pour produire de l'eau potable aux populations en situation difficile.

dimanche 11 février 2018

PARO apporte de l'électricité aux communautés vulnérables

M. Aohoui, PARO et Mlle Stava, Power Up
Les femmes et les enfants sont les plus vulnérables quand il n'y a pas d'électricité. Dans plusieurs communautés rurales de la Côte d'Ivoire, l'électricité n'est pas accessible. Les populations sont en effet plongées dans l'obscurité, ce qui ne leur permet pas de vivre dans de meilleures conditions. Sans électricité, l'accès à l'éducation et aux soins de santé n'est pas toujours évident. La conservation des productions agricoles  ne peut pas êtres assurée sans l'électricité.
C'est donc pour répondre à ce besoin urgent que PARO oeuvre en collaboration avec la startup norvégienne Power Up pour apporter de l'électricité aux communautés rurales, enclavées et vulnérables. L'implémentation du projet pilote est en cours dans le village de Godjiboué situé dans le département de Sassandra. Dans ce cadre de ce projet, PARO collabore avec la plateforme des action pour le développement du village pour garantir une bonne exécution de l'initiative au bénéficie des populations. A travers cette initiative, PARO entend fournir de l'éclectricité à des milliers de ménages issus des communautés les plus vulnérables de la Côte d'Ivoire.

dimanche 10 septembre 2017

E-déchets et Economie Circulaire en Afrique: un livre désormais disponible

L'Afrique a enregistré une croissance remarquable dans le domaine des TIC ces dix dernières années. Les services de la télécommunication ainsi que l'innovation technologique contribue aujourd'hui à environ 5,7 % du PIB de toute la région d'Afrique sub-saharienne. En Côte d'Ivoire, le nombre d'abonnés de la téléphonie mobile qui était de 2.3 millions en 2005 est passé à plus de 25 millions en 2015 soulignant ainsi l'essor de ce secteur. Un facteur additionnel de la croissance de la consommation des équipements électriques et électroniques sur le continent est la montée progressive d'une classe moyenne avec un pouvoir d'achat et en quête de meilleures conditions de vie. Pourtant, le côté sombre de cette économie numérique en plein essor concerne les déchets issus de cette révolution technologique et qui portent gravement atteinte à l'environnement et à la santé humaine du fait de leur gestion inappropriée et informelle dans la plupart des pays en voie de développement. A l'instar des pays développés, les pays africains doivent absolument se doter des moyens nécessaires pour parvenir à prendre en charge les é-déchets et les gérer de manière intelligente et écologique.
''E-déchets et économie circulaire en Afrique'', c'est le titre du livre écrit par Mr Evariste AOHOUI, président de PARO et paru aux Editions Universitaires Européennes pour partager l'expérience de son organisation dans la gestion des déchets d'équipéments électriques et électroniques.

mercredi 9 août 2017

PARO médaillé aux VIIIe Jeux de la Francophonie

Les jeux de la francophonie constitue désormais  une excellente vitrine pour entretenir les jeunes sur la thématique du développement durable. Dépuis quelques années maintenant, la création pour le développement durable est intégrée parmi les disciplines compétitives des jeux de la francophonie. 
La deuxième édition du Concours de Création pour le Développement Durable organisé dans le cadre des VIIIe jeux de la francophonie tenus à Abidjan, Côte d'Ivoire a effctivement enrégistré la participation d'une douzaine de pays à travers le monde entier. PARO-CI qui répresentait la Côte d'Ivoire à ce grand rendez-vous de la création et de l'innovation a termiiné à la seconde place du concours après le Canada médaillé d'or. Le Tchad a occupé la troisième place avec la médaille en bronze.
A travers cette reconnaissance des efforts consentis au quotidien pour promouvoir le développement durable en Côte d'Ivoire, PARO-CI entend poursuivre son engagement et dédie sa médaille d'argent à tous ses partenaires qui lui renouvellent incessamment leur confiance.

lundi 3 juillet 2017

Promotion de l'éco-citoyenneté en milieu scolaire

Des membres du groupe d'action
PARO-CI et le Lycée français Blaise Pascal à Abisjan ont récemment lancé un projet de promotion de l'éco-citoyenneté en milieu scolaire. Le projet consiste en effet à employer les élèves dans des actions concrètes à la fois ludiques et didactiques qui visent à sensibiliser sur la nécessiter d'accorder une gestion écologiquement rationnelle aux déchets d'équipéments électriques et électroniques. Ces actions entièrement gérées par les élèves eux-mêmes sous la supervision de l'équipe du projet aboutissent à une collecte desdits déchets qui sont ensuite valorisés par PARO-CI.
A travers cette approche, l'objectifs est donc de sensibiliser les élèves et de faire d'eaux des defenseurs de l'environnement. Il est aussi question d'encourager la collecte et le recyclage des e-déchets en vue de préserver l'environnement et la santé humaine.
PARO-CI compte étendre cette belle initiative à plusieurs autres écoles de la place.

mardi 9 mai 2017

Ambassade de France et PARO-CI pour une Ambassade Verte


SEM Geordes Serre et Evariste AOHOUI

L’Ambassade de France en Côte d’Ivoire s’est engagée dans une démarche de développement durable conformément aux recommandations de la COP 21.
 A travers son projet ‘’Ambassade Verte’’. L’Ambassade voudrait devenir plus écologique et respectueuse de l’environnement. C’est ce qui a justifié la signature d’une convention de partenariat entre l’Ambassade de France et le Programme Assainissement Recyclage ordures de Côte d’Ivoire (PARO-CI) le 21 avril dernier à la résidence de France à Abidjan, Côte d’Ivoire.
En sa qualité de Leader du recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques en Côte d’Ivoire, PARO-CI accompagnera l’Ambassade de France en collectant et recyclant des équipements usagés dudit Ambassade.
SEM Georges SERRE, Ambassade de France en Côte d’Ivoire et Monsieur Evariste AOHOUI espère que cette coopération servira de modèle et incitera d’autres institutions diplomatiques à s’inscrire dans la même démarche.

lundi 2 janvier 2017

DISSEMINATION PROJET EWIT AU WARC, SENEGAL



M. Evariste Aohoui, Président de PARO-CI

Le 14 Décembre dernier, PARO-CI était aux côtés des organisations SAT de Vienne, Remedia d’Italie et Université Nangui Abrogoua d’Abidjan au Centre de Recherche Ouest Africain de Dakar, Sénégal pour y conduire les travaux de dissémination des résultats du projet E-waste Implementation Toolkit (EWIT) en présence des chercheurs et autorités sénégalaises. Etaient présents Dr Sophie SIBY, Dg de l’Agence Nationale de la Recherche Scientifique au Ministère de l’Enseignement Supérieur ; Pr Bienvenu SAMBOU de l’Institut des Sciences de l’Environnement ; Mme Mariline DIARRA, Directrice de l’Environnement ; Pr Ousmane SENE, Directeur du WARC et Dr Gustave ABOUA, Coordonnateur National du Projet EWIT.
Ce cadre de concertation a permis le partage d’expériences des pays africains sur la gestion durable des déchets d’équipements électriques et électroniques en Afrique de l’Ouest.
Des outils opérationnels de contrôle et de gestion efficiente des e-déchets ont également été mis à la disposition des participants pour aider à assurer une éco-gestion ainsi qu’une traçabilité des flux de déchets au Sénégal. 
D’autres rencontres sont envisagées pour poursuivre cette belle initiative.